La vie comme terrain d’expérimentation.

Quelques fois nous avons la sensation que notre vie est bloquée, suit une boucle identique depuis des dizaines d’années,. D’autres périodes, nous nous sentons proche de ce qu’on attend de la vie, on se sent en pleine forme car convaincu d’être enfin bientôt heureux. Puis d’autres, où tout est calme voire recule…

On passe notre vie à se préoccuper d’un objectif de « réalisation » et de « construction » , sans passer par la case « être » (Qui suis-je ? que sais-je? qu’est ce que je ressens? ). Wall Disney et compagnies nous ont bien formaté à vivre en traçant un semblant de vie parfaite. Nos parents nous ont éduqué de la façon dont ils l’ont été. Ainsi nait l’effet boule de neige…

  •  » tu dois suivre la lignée familiale, pour faire honneur à ton père et à ta mère » ; ou encore  » nous ne t’avons pas éduqué ainsi, il faut que tu te ressaisisse et continue à marcher dans les rangs ».
  •  » Tu dois prendre des nouvelles des plus vieux, car c’est toi le jeune à prendre des initiatives » Quitte à être faux et à ce que ça te gave !

Les principes de loyautés qui nous rattachent, sont les plus dangereux pour l’âme. Ils nous conditionnent à se sentir redevable par rapport aux générations passées ! « Ils nous ont donné la vie, on leur doit d’être à leurs mercis….  »

Nous pouvons passer toute notre vie à être présent pour les autres, faire acte de bonté et de générosité sans avoir vécu réellement pour soi. Nous pouvons construire une belle maison, partir en voyage sans rien voir, avoir une belle voiture en ayant la gorge nouée , un beau terrain sans en profiter, une grande famille qui se détruit à petit feu… tout cela nous pouvons le faire.. la vie ne nous interdit rien. Elle nous refuse rien.

Imaginer sa vie comme une construction de quelque chose, un but qu’on se fixe mais que nous n’arrivons même pas à visualiser.. parce qu’il n’existe pas… voilà ce qui est illusoire.   La question n’est pas tant sur le décors mais sur ce qu’on en fait ? est-ce que je vis ma vie avec passion? avec amour? partage ? gaieté et entrain?

À quoi la vie veut t-elle nous initier?

La vie n’attend rien de nous. Elle nous permet de l’expérimenter, d’aller à notre rencontre, de vivre les émotions aussi intensément que possible.. Il en va de soi, que le chemin n’est pas aussi lisse qu’une piste de compétition athlétique. Les bosses et les coups seront pris jusqu’à temps qu’on comprenne l’importance d’être tolérant et d’être à notre écoute. Cela suppose de responsabiliser son existence et non plus remettre à quelqu’un le pouvoir décisionnaire. La victimisation a sa limite. Elle enferme et nous pousse dans un faussé sans qu’on puisse y rejoindre la liberté de l’être.

La vie est mouvement. Elle est à elle seule l’expérience de l’évolution et de la métamorphose. Elle n’est pas statique et ne suggère personne à rester tout le temps identique. Naturellement nous changeons, nous grandissons notre âme, mais seulement si nous l’autorisons. Cela demande d’être à son écoute et de lâcher les peurs, les angoisses et ainsi d’accepter que vieillir est symbole de changement. J’entends par là, d’être observateur de sa vie et de s’occuper de soi même.

Que signifie accepter, sinon que de lâcher prise sur les résistances ? Lâcher prise pour laisser s’exprimer ce qu’il y a à exprimer. Que ce soit par le corps, par l’esprit, la parole , par la créativité. Cela n’est pas un combat mais plutôt une capacité de résilience qui nous permet de vivre avec un symptôme pendant un temps, puis de le laisser s’enfuir.

La vie est tellement bien faite, que si nous suivons le file des coïncidences et des rencontres, nous accélérons notre processus d’évolution. Notre grandeur d’âme. À nous de nous défaire des chaines qui nous accrochent à la répétition des vies passées et des générations.

La vie n’a pas de but. Elle n’a pas de jugement sur la façon de vivre sa vie. Elle cherche simplement à nous montrer que notre alliance avec la nature nous garantit une vie plus harmonieuse. L’humanité est par nature un être qui vit grâce à elle. Nous lui devons beaucoup de respect pour nous faire découvrir les merveilles de son être. Ses décors et ses climats nous apportent tellement de diversités botaniques et fauniques. Elle nous nourrit et nous réconforte, elle nous apaise et ne nous juge jamais. Elle est constamment en train de remettre l’équilibre du vivant. Plus nous serons extrêmes, plus elle le sera avec nous. La vie est un jeu de balance qui cherche à remettre en équilibre ce qui est trop perché (en bas comme en haut).

L’aventure de soi demande de l’honnêteté et de l’humour vis-à-vis de soi. Je ne dis pas que cela est simple mais ça en vaut la peine….

 

 

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. OUi, être honnête avec soi-même et suivre son propre chemin, permet de grandir. Très beau texte !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s