L’importance des purges

Je suis soucieuse de conseiller au mieux ; d’apporter du soutien aux personnes qui désirent changer pour un mode de vie plus sain et proche de la nature. Ceci ne se réalise pas du jour au lendemain. C’est d’abord une façon de penser, une façon de vivre et de faire des choix.. mais c’est aussi et avant tout un système de pensées-réflexions- qui rejoint le bon sens.

Le déséquilibre par l’expérience des excès nous fait vivre des moments pas toujours agréables, durs et parfois même fatales. Rejoindre le seuil du bon sens nous amène à modifier notre psychologie, notre mental, notre corps physique et énergétique. C’est tout un ensemble de choses qui se modifient. Cela peut prendre plus ou moins du temps, suivant qui on est (notre terrain) et ce qu’on est prêt à lâcher et à accueillir.

La nature nous apporte ce qu’il faut pour expérimenter notre évolution. Elle nous le propose même naturellement. Rien n’arrive par hasard. La vie est un ensemble de cycles permanents qui nous amènent à évoluer sans que cela ne devrait être provoqué. Seulement, la sciences n’a pas apporté que du bon dans notre évolution, elle nous a freiné et peiné dans notre expansion et bien-être.

Pour commencer à parler de changements, et à l’intégrer dans sa vie, il me semble indispensable de nettoyer nos anciens schémas. Nous avons deux cycles clefs pour cela : printemps et automne. Ce sont deux périodes de nettoyage et de renouvellement. Elles nous ramènent de la vitalité et de l’expansion créative.

Je vais vous parler des purges. Ces grands nettoyeurs physiques et psychiques. Ils ont été pendant longtemps adoptés dans les moeurs. Ce fut un moyen pour aider le corps à propulser vers l’extérieur ce qu’il n’arrivait pas à faire seul. C’était un mode de vie, une façon de penser le corps et l’esprit. La qualité de nos humeurs (liquides intra et extra cellulaires) est lié à nos humeurs (morales, émotionnelles). La colère, la peur, la jalousie, la rancoeur, la tristesse, le stress sont les symptômes d’un état humoral encrassé. l’alimentation joue un rôle clef dans cet encrassement. Le manque d’élimination des déchets présents dans nos tissus et nos humeurs l’est aussi.

  1. Les purges comme moyens de nettoyages profonds des humeurs.

Purge : « Évacuation d’un liquide, d’un gaz, d’une conduite. » « épuration, purification »

étymologie :  « rendre pur (l’âme) » (Hélinant, Vers de la mort, IV, 11 ds T.-L.); « débarrasser le corps de ses impuretés » (Brunet Latin, Trésor, I, 101, éd. F. J. Carmody, 84); xives. se purger (Moamin et Ghatrif, II, 3, 16 ds T.-L.); 4. 1583 terme de dr. « débarrasser (un bien) des charges qui le grèvent » (F. Rageau, Indice des droits roiaux et seigneuriaux (d’apr. FEW t. 9, p. 613a)). Du lat. purgare « nettoyer », d’où en méd. « débarrasser, purger », dér. de purus (v. pur).

Tout est dit ici…. enfin il me semble… l’étymologie de ce mot et cet acte en dit long sur les effets; et je ne pense pas que ces effets aillent à l’encontre d’un meilleur état de santé et d’esprit.. bien au contraire. Par contre, il est une limite pour ceux qui profitent des maladies.

La nature nous permet de nous purger. Plusieurs sortes de purges existent : les salines et huileuses. Chacune d’elles se réalisent avec un protocole spécifique. Je vous renvoie alors auprès d’un thérapeute naturopathe pour vous aiguiller.

Personnellement, j’utilise l’huile de ricin.

Le ricin….
on peut parler de la théorie des signatures… pour moi cela ressemble à l’apparence d’un virus…
  1. Les purges comme moyens de nettoyages profonds psycho-émotionnels.

Bien-sûr vous l’aurez compris, se nettoyer passe par un protocole bien particulier. En effet, il nous faut de la vitalité pour pouvoir aider le corps à se qu’il se purge le mieux possible. Il faut aussi changer en préalable son alimentation en allant vers le cru et les jus de légumes. Des changements s’opèrent déjà grâce à cette alimentation, qui nous donne de la joie et du peps ! Du coup nos humeurs vont dans ce même sens 🙂 ce n’est pas plus compliqué que cela. Alors des liquides (humeurs) nettoyés en profondeur rendent le changement encore plus radical.

La lymphe, les reins et les articulations sont débarrassés des déchets emmagasinés depuis notre tendre enfance qui n’a connue que vaccins, antibiotiques, doliprane, efferalgants, smecta…… et j’en passe.

  1. Une vie qui s’ouvre à plus de créativité, d’idées, et de pratiques.

Et oui, forcément. un esprit libéré est plus créatif et ouvert à la joie. Il est plus confiant et détendu. Il est connecté directement à l’énergie du vivant et du divin. Les intuitions sont plus fréquentes et les choix de vie en phase avec qui on est.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s