« Au secours, le corps brûle !! »

Certaines douleurs dans le corps nous font penser à des brûlures internes. Ou pire, des coups de poignards.

Comment comprendre ces douleurs qui apparaissent des fois (voire très souvent) du jour au lendemain. Douleurs accompagnées d’autres troubles fonctionnels qui peuvent devenir lésionnels si nous ne les écoutons pas.

Quelques définitions pour comprendre :

troubles fonctionnels : symptômes avec inflammation (douleur, chaleur, perte de mobilité, rougeur)
  • Troubles fonctionnels : correspond, très schématiquement,  au mauvais fonctionnement  d’un organe ou d’un système, cette anomalie de fonctionnement se traduisant habituellement par des douleurs.

Ce qui inquiète souvent, bien à tort, les personnes qui souffrent de troubles fonctionnels, c’est la normalité des examens; ou à l’inverse la sur-médication pour endormir la douleur.

De l’intérêt des mots savants : un jeu d’égo !

Il suffit parfois de mettre un nom savant sur le problème pour donner satisfaction au patient.

La prise en charge d’un trouble fonctionnel est souvent très difficile, et c’est probablement ce que notre Médecine occidentale réussit le moins bien. Les personnes gagnent à être pris en charge par des approches plus globales que sont les médecines complémentaires.

  • Troubles lésionnels : réactions de l’organisme suite aux troubles fonctionnels non pris en charge, ou non évité. Les lésions sont variées : fractures, tumeurs, eczéma, anémies, caries, malformations… mais toutes sont le fruit d’une chronicité de symptômes déjà présents.

exemple :

les céphalées et les accès migraineux, vertiges, névralgies, fourmillements, paresthésies, hyper ou hypoesthésies, des secousses musculaires (myoclonies)…. Les troubles lésionnels: le zona. Certaines maladies neurologiques notamment inflammatoires dont l’étiopathogénie évoquent le facteur psychologique. Ex : la sclérose en plaques (SEP).

À LA RECHERCHE DE LA CAUSE DES CAUSES DES CAUSES

Quelques soit le troubles fonctionnels ou lésionnels , se suffire à l’endormissement des symptômes n’est pas la solution pour arranger son état de santé.

Il sera question d’augmenter sa force vitale, pour permettre à l’organisme de se régénérer et d’éliminer les toxiques qui lui font défaut. Pour ce faire , il ne suffit pas seulement d’agir sur le corps physique mais bien d’agir sur l’ensemble des corps de l’être. Les médecines de terrains permettent d’augmenter notre force vitale, notre capacité d’adaptation et de résistance. Elles me semble plus adaptées pour que le corps puisse se protéger lui même des différents troubles. C’EST UNE HYGIÈNE DE VIE.

Naturopathie, médecine chinoise, ayurvéda… les sciences de la vie et du vivant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s