Troubles prémenstruels bye bye : Symptothermie et hygiène vitale.

Témoignages de différentes femmes qui, en changeant leur mode de vie et leur hygiène ainsi que leur hormonothérapie, ont révolutionné leurs périodes pré menstruelles ainsi que la période menstruelle.

Mais avant ces témoignages, petit rappel du cycle menstruel :

Graphique juste et faux à la fois…. Juste car il expose les différentes parties du cycle ovarien chez la femme, et faux car suivant les personnes la périodicité est aléatoire. L’ovulation n’est pas forcément au 14 ème jour (sauf pour celle qui prennent la pilule où tout est orchestré de façon mécanique et synthétique).

–> à savoir que la pilule ne permet pas à la femme d’avoir ses règles. les écoulements sont des saignements artificiels liés aux hormones de synthèses. On s’en rend compte quand on arrête la pilule et que les cycles naturels reprennent. Les menstruations ne sont plus les mêmes…

Une méthode très efficace , naturelle pour organiser sa vie de femme est la symptothermie. Car on a beau mener une vie active avec des impératifs qui se veulent égaux aux hommes, nous sommes des femmes, orchestrées par des cycles hormonaux avec tout ce qui se joue au niveau systémique (circulation du sang, de la lymphe, hormones, troubles intestinaux..) comme au niveau psychologique (moral positif, désirs, actions, chute du moral voire phase de dépression …). Nous sommes toutes différentes avec des antécédents, une hérédité et une histoire familiale médicale , psycho-émotionnelle…. chaque phase est donc vécue différemment. La symptothermie permet alors de se rencontrer soi-même et d’adapter son quotidien en fonction.

Je suis consciente que c’est un mode de vie et une philosophie… qui ramène à l’essentiel, à soi , et à sa propre bienveillance.

Être à l’écoute de soi, dans l’observation des symptômes pour repérer ses cycles. Un livre explique tout ceci de façon détaillée au point de devenir soi même autonome :

la sympto c’est reprendre sa vie de femme en main.

Associée à la lune et à la mer, la femme possède les mêmes cycles … la mer-mère…

Les menstruations naturelles (sans pilules) sont des nettoyages mensuels qui permettent à l’organisme féminin de se détoxifier. Tout ce que les reins et intestins n’arrivent pas à évacuer.

La féminité est un cadeau du ciel quand on l’accueille dans sa nature et qu’on respecte ses lois fondamentales et individuelles

Une hygiène de vie adaptée pour une féminité acceptée : L ‘ALIMENTATION ET L ‘ÉLIMINATION

L’alimentation joue un rôle fondamental. Adaptée une hygiène de vie et alimentaire sont deux choses très importantes à prendre en considération. Le fait d’apporter les nutriment qu’il faut et d’aider l’organisme tout au long du cycle est une responsabilité individuelle. Se remettre à la médication et à l’hormonothérapie ne sont pas des solutions pour mieux vivre sa féminité. Ces méthodes vont déséquilibrer encore plus les ovaires et tout le système hormonal.

Les plantes peuvent aussi vous accompagner tout au long des cycles. Surtout dans la deuxième période après ovulation pour préparer la menstruation.

Dans cet ouvrage, Irène nous explique en quoi l’alimentation crue et végétale apporte de la vitalité. Il ne s’agit pas d’être drastique mais d’apporter ce qu’il faut en quantité nécessaire. Des jus de légumes pour entretenir , les fruits comme carburant, les smoothies et purées de fruits à volonté… des graines germées, des algues, de l’eau de quinton…

Irene Grosjean, « La vie en abondance »

Témoignage de deux femmes qui viennent en consultation :

  1. la première ressent de moins en moins de douleurs au dos et dans le bas ventre. Les douleurs sont cependant toujours un peu là, mais depuis qu’elle a commencé à s’alimenter et vivre autrement sa féminité, les douleurs sont à 80 % moins fortes ! les saignements moins intenses, et les règles durent moins longtemps.
  2. La deuxième ne ressent plus de gonflement au niveau de la poitrine et peu au niveau du bas ventre. Elle observe davantage son corps et remarque les différentes phases de son cycle. Elle dit se découvrir enfin !!

Ces deux femmes témoignent ressentir beaucoup moins de douleurs qu’auparavant et savent que leur corps leur dit merci. Elles sont davantage dans l’observation et l’écoute d’elles-mêmes. Le fait de comprendre pourquoi la phase de forme et de « déprime » sont présentes, font qu’elles acceptent mieux de vivre en fonction des influences hormonales. Elles comprennent, observent, s’adaptent, et vivent leur féminité avec bienveillance et empathie vis-à-vis d’elles-mêmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s